4 propositions pour un monde meilleur

Depuis le 13 novembre je n’ai pas pu publier un seul post sur ce blog. La question « A quoi bon? » m’a suivi pendant des semaines. A quoi sert un blog sur la positivité dans un monde où la haine peut surgir n’importe où, à n’importe quel moment ? Où les jeunes tuent des jeunes ?  Où la peur et le deuil paralysent des vies ? Comment avoir une attitude positive par rapport à l’horreur ?

Si dans des moments comment celui-ci la psychologie positive n’a pas de réponse, A QUOI BON ?

 

Et puis, je me suis mise à réfléchir à ce que qu’il serait important à faire. Car je rejoins ceux qui ont affirmé que la seule façon de répondre au terrorisme est de changer : nous mêmes d’abord et ensuite les autres et le monde. Et, pour moi, tout commence par l’éducation, par le développement personnel et par l’apprentissage d’une nouvelle façon de se rapporter aux autres et de gérer les relations. Voici donc mon programme en quatre points :

  1. Apaiser les enfants et les jeunes par la méditation et les éduquer à la tolérance à travers la psychologie positive et aux solutions alternatives de résolution des conflits, comme la médiation.  La tolérance s’apprend. Alors que le harcèlement scolaire est devenu un phénomène dont on commence à parler sans tabou, il est impératif de mettre en place les moyens pour apaiser les relations entre les enfants à l’école. Pour calmer les esprits et améliorer leur disponibilité de l’écoute de l’autre, la méditation en pleine conscience serait un outil précieux. Pour régler les conflits à l’école, leur apprendre à utiliser la médiation entre les pairs. Par ailleurs, l‘éducation positive commence à faire des pas, encore timides, en France.
  2. Apprendre au plus grand nombre les outils de la communication non-violente, de la communication positive et se former notamment à l’écoute active. C’est seulement en écoutant les autres de la façon la plus empathique possible, sans les juger et sans forcement leur proposer nos solutions, que la tolérance commence. Et l’écoute active est le premier pas vers une communication non-violente.  Remplaçons l’esprit critique, dont on croit qu’il nous fait briller lors des conversations, par la fine perception des nuances, par le goût pour la négociation gagnant-gagnant et pour la médiation.
  3. Apprendre aux jeunes comment donner du sens à leurs propres vies.  Leur faire découvrir leurs forces et les encourager à se construire une vie autour de ce qui les rend plus forts et non pas  sous le poids de leurs faiblesses.  Ils ont besoin d’avoir confiance en eux et ils ont aussi besoin de vrais modèles et exemples, autant que de vraies valeurs. Il ne s’agit pas de leur créer un environnement aseptique, mais de leur offrir l’opportunité de connaître la gentillesse,  la paix et la tolérance avant de se laisser fascinés par la violence et à la haine .
  4. Créer les conditions pour élever le niveau de résilience de tous à travers la psychologie positive et autres méthodes qui utilisent les émotions positives, la bienveillance etc. Les recherches ont montré que les émotions positives, et notamment l’espoir, nourrissent la capacité de résilience. En même temps, les gens résilients s’adaptent facilement aux circonstances, aux changements, sont empathiques et sociables. Ils ont notamment la confiance qu’ils vont réussir à rebondir après l’échec. C’est de tout cela que les jeunes ont besoin pour retrouver le chemin quand ils se sentent égarés ou sans but dans la vie.
Si vous adhérez à mon programme, et surtout si vous aussi vous avez de propositions, faites-moi signe. Cela nous rendra plus forts de savoir que nous ne sommes pas seuls à croire que l’AMOUR VAINCRA.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s